09/12/2010

Une claque historique pour Calmy-Rey. Méritée?

Tout politicien rêve d’entrer dans l’Histoire. Micheline Calmy-Rey y est parvenue hier mais de la plus cruelle des manières. Elle devient la présidente de la Confédération la plus mal élue de l’Histoire suisse. Cette punition tient essentiellement à deux facteurs: le profil de la Genevoise et la fin du système de concordance à Berne.

Calmy-Rey n’a rien du politicien passe-partout à la Didier Burkhalter. Ce dernier ne se fait pas d’ennemis et réalisera une très bonne élection à la présidence quand son tour viendra. La Genevoise, elle, polarise, énerve autant qu’un Blocher ou un Couchepin. De là à en faire une icône sacrifiée sur l’autel des médiocres, il y a un pas que nous ne franchirons pas.

Lire la suite

08:58 Publié dans politique suisse | Tags : edito, calmy-rey, politique, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

05/11/2010

Mon voisin étranger est un violeur: super!

La propagande de l’UDC sur les sujets chauds est souvent grotesque et exagérée. On l’a souvent dit. Ce que l’on dit moins en revanche, c’est que la prose des contradicteurs patentés de ce parti est souvent tout aussi ridicule. Un exemple? Pour combattre l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers, la gauche rose-verte a lancé la campagne «Touche pas à mon voisin». C’est une resucée de «Touche pas à mon pote», slogan qui a fleuri en France au siècle passé pour lutter contre le racisme et qui s’affichait sur une main jaune.

La main de «Touche pas à mon voisin» est rouge et arbore un cœur en son centre. Le problème? On nous demande en gros d’aimer le voisin étranger, même si c’est un violeur ou un assassin… N’étant pas un saint avec deux ailes dans le dos,

Lire la suite

08:26 Publié dans politique suisse | Tags : étrangers, criminels, racisme, votation, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

01/11/2010

Le PS vire sa cuti de gentil parti

L’armée suisse? A la poubelle! Voilà ce qu’a décidé une majorité de délégués socialistes suisses réunis ce week-end en congrès. En prônant désormais l’abolition pure et simple de l’armée de milice, le parti de la rose donne un net coup de barre à gauche. Un changement de cap confirmé par l’adoption de plusieurs autres points comme la rupture avec le capitalisme, l’exigence d’un revenu minimum garanti et l’ouverture rapide de négociations pour l’adhésion de la Suisse à l’UE.

Pourquoi le PS muscle-t-il ainsi son discours?

Lire la suite

17:33 Publié dans politique suisse | Tags : socialiste, parti, armée, élections, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

01/10/2010

Christian Levrat ou le cocu magnifique

Christian Levrat ou le cocu magnifique. Tel était le titre de la pièce de théâtre qui se jouait lundi sur la scène fédérale. Dans le rôle-titre: le président du Parti socialiste. Magnifique. On y voyait la douleur de l’homme trahi, trompé par sa douce moitié radicale, le Florentin d’opérette Fulvio Pelli. «Menteur!» s’époumonait à tue-tête Levrat à l’adresse du président radical. Une mélodie qui à défaut d’être juste ne manquait pas de coffre.

Pourquoi un tel drame? Parce que l’égérie des consommateurs suisses, la socialiste Sommaruga, a été forcée de reprendre le mal aimé Département de justice et police alors que le radical Schneider-Amman s’est approprié l’Economie. Christian Levrat, qui s’était uni à Fulvio Pelli il y a quelques semaines pour assurer en douceur la succession Leuenberger et Merz au Conseil fédéral, ne s’attendait pas à une telle gifle. Rouge de colère, il traite aujourd’hui son ancien partenaire de menteur, accuse le centre droit d’arrogance, crie au consensus perdu et voue Eveline Widmer-Schlumpf aux gémonies.

C’est passionné, c’est touchant, mais c’est surtout d’un comique achevé.

Lire la suite

05:36 Publié dans politique suisse | Tags : levrat, socialiste, conseil fédéral, suisse, pelli | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

17/09/2010

Conseil fédéral: pour une élection populaire

Il n’y aura pas de débat contradictoire entre les poids lourds qui visent les deux sièges à prendre au Conseil fédéral le 22 septembre. Les deux candidates socialistes, Simonetta Sommaruga et Jacqueline Fehr, ont annoncé à la surprise générale qu’elles ne participeraient pas ce soir à Arena, l’émission politique incontournable de la TV suisse alémanique. Les deux candidats radicaux, Karin Keller-Sutter et Johann Schneider-Amman, tiendront donc seuls le crachoir, ce qui enlève tout intérêt à l’émission.

Pour le grand public, qui aime bien jauger ses futurs gouvernants, c’est décevant et incompréhensible. Pour les principales intéressées, c’est une option tactique dictée par le mode d’élection. Les deux socialistes estiment s’être suffisamment exprimées en public et elles veulent maintenant se consacrer totalement à ceux qui tiennent réellement leur destin entre leurs mains, à savoir les 246 membres de l’Assemblée fédérale. Ce qu’elles ne disent pas, c’est qu’elles veulent surtout éviter d’être prises en porte-à-faux à l’écran.

Lire la suite

04:40 Publié dans politique suisse | Tags : conseil fédéral, élection, peuple, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

30/04/2010

Où sont donc les fans inconditionnels de l’Union européenne?

Où sont donc les fans inconditionnels de l’Union européenne? Vous savez, ces aficionados à la Cherix qui dès que la Suisse a un problème (UBS face au fisc américain, otages retenus en Libye, secret bancaire attaqué, etc.) nous expliquent doctement que si nous étions membres de l’UE, tous ces maux ne nous toucheraient pas, ou si peu, car nous ferions partie d’un grand ensemble fort et musclé qui assurerait jusqu’à la nuit des temps notre bien-être matériel et spirituel. Une sorte de casco intégrale politique, un paradis européen où l’herbe est toujours plus verte que sur n’importe quelle prairie suisse.

Le chœur des pleureuses de l’UE se fait plus discret, car les nouvelles du paradis ne sont pas bonnes.

Lire la suite

18:14 | Tags : ue, union européenne, déficit, adhésion, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |