05/11/2010

Mon voisin étranger est un violeur: super!

La propagande de l’UDC sur les sujets chauds est souvent grotesque et exagérée. On l’a souvent dit. Ce que l’on dit moins en revanche, c’est que la prose des contradicteurs patentés de ce parti est souvent tout aussi ridicule. Un exemple? Pour combattre l’initiative sur le renvoi des criminels étrangers, la gauche rose-verte a lancé la campagne «Touche pas à mon voisin». C’est une resucée de «Touche pas à mon pote», slogan qui a fleuri en France au siècle passé pour lutter contre le racisme et qui s’affichait sur une main jaune.

La main de «Touche pas à mon voisin» est rouge et arbore un cœur en son centre. Le problème? On nous demande en gros d’aimer le voisin étranger, même si c’est un violeur ou un assassin… N’étant pas un saint avec deux ailes dans le dos,

Lire la suite

08:26 Publié dans politique suisse | Tags : étrangers, criminels, racisme, votation, suisse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |