01/08/2010

La fête du 1er  août: entre bâillement et récupération

Faut-il lancer une initiative pour interdire aux politiciens de s’exprimer le 1er août afin qu’on puisse avaler son cervelas en paix au milieu des flonflons et des lampions? On hésite à déposer un tel texte au vu des discours répétitifs et convenus qui inondent la Suisse lors de la fête nationale. Qu’avons nous fait au Dieu tout-puissant, invoqué dans notre Constitution, pour endurer cela chaque année?

Il y a en effet deux modèles de discours immuables: le rassembleur et le partisan.

Lire la suite

19:51 Publié dans Humeur | Tags : fête, nationale, politiques, discours | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |