03/09/2010

Les privés font la nique aux pouvoirs publics

Un vilain doute s’est installé à la lumière de plusieurs affaires. Pour la clarté du propos, je n’en retiendrai que trois: le scandale UBS, les réserves volantes des caisses maladie et le procès fantôme BCGe. Dans ces trois cas, on a la sérieuse impression que les privés (entreprises ou particuliers) dansent sur le ventre des pouvoirs publics.

L’affaire UBS est emblématique de la puissance d’une entreprise privée sur les institutions publiques. Ces dernières n’ont pas les moyens financiers ni les effectifs pour contrôler un géant bancaire de cette taille. Résultat? Ni la Commission fédérale des banques, ni la Finma n’ont vu passer le puck. Et, fait stupéfiant, quand l’incendie a pris dans la Maison UBS, c’est le Conseil fédéral qui a dû jouer les pompiers pour cette entreprise quitte à tordre la loi… au nom de l’intérêt général. Le «too big to fail» est du coup définitivement entré dans les mœurs helvétiques après un galop d’essai avec Swissair. Et cette fois-ci avec l’argent de la BNS. En a-t-on au moins tiré les leçons?

Lire la suite

06:45 Publié dans Etat | Tags : pouvoir, public, privé, ubs, bcge, avocat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |