09/09/2014

Didier Burkhalter, la souris et le prince

Une fée s’est-elle penchée sur le fauteuil de Didier Burkhalter en 2014? Toujours est-il que la souris grise s’est transformée en prince charmant. Lui qui fuyait les journalistes et se réfugiait dans un verbiage technocratique, le voilà qui rayonne devant une nuée de caméras en tant que président de la Confédération ou de l’OSCE.

Lire la suite

15:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |