05/09/2013

Doris Leuthard slalome sur l’énergie

Un coup à gauche, un coup à droite. Doris Leuthard et le Conseil fédéral avec elle pratiquent la politique du slalom pour faire entrer dans les mœurs le crucial tournant énergétique. On en a eu la démonstration hier à Berne lors de la présentation du message sur la stratégie 2050 de la Confédération.


Sur le nucléaire d’abord. La conseillère fédérale ne veut pas de nouvelles centrales atomiques en Suisse. Elle ne rate pas une occasion pour rappeler les conséquences dramatiques de l’accident de Fukushima. Applaudissements du PS et des Verts qui boivent du petit- lait pour cette sortie du nucléaire historique, «inscrite noir sur blanc».

Puis soudain, virage à droite. Doris Leuthard ne voit pas pourquoi on fixerait une année précise pour la mise au rancart des centrales. Elle fait part d’une foi de charbonnier dans la parole des experts chargés de la sécurité. Le PLR et l’UDC ronronnent de contentement sur le fait que l’option nucléaire ne soit ainsi pas enterrée.

Ce même slalom, on le retrouve dans la présentation des mesures concrètes pour parachever le tournant énergétique. La conseillère fédérale s’engage sur la piste pour les premières mesures concernant le subventionnement des énergies renouvelables mais freine jusqu’en 2021 pour enclencher les mesures douloureuses, à savoir les taxes écologiques.

A la décharge de la magistrate, cette tactique politique est sans doute la seule possible avec un parlement très divisé sur la question énergétique. Et ce n’est pas un hasard si les projets présentés hier sont morcelés légalement afin de contrecarrer la portée d’un éventuel référendum.

17:10 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Pour ma part, Doris Leuthard est bien la seule personne du Conseil Fédéral, qui mérite d'y rester.

Tous les autres bras cassés doivent quitter le Conseil de leur plein gré, se faire déposer par le Conseil National, ou alors plus simplement, démissionner.

Évidemment, personne ne lâchera un travail payé 400'000,- francs par année.

Ils ne sont pas aussi stupides que cela.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 06/09/2013

Très bon article prouvant la confusion générale provoquée par la gauche Qui induit en erreur et les citoyens et les Socialistes qui s'en étant rendu compte ne savent plus comment se sortir de l'embrouille créée initialement et de toutes pièces par les Verts et les Ecolos .Les mêmes qui demandent de moins gaspiller d'eau alors que les Verts demandent à ce que tout soit lavé avant d'être jeté. Les mêmes qui vendent des produits végétaux pour le bain mais qui exigent trois plus d'eau pour rincer les baignoires
Faut plus chercher à comprendre dirait le professeur Tournesol! La peur leur donne des ailes dit-on et si tous les illusionnistes gauchistes devaient former une escadrille notre pays en aurait un sacré bataillon et tous prêts pour une bonne école de recrue

Écrit par : lovsmeralda | 08/09/2013

Les commentaires sont fermés.