13/12/2012

Faire des économies sur l'AI ressemble à une mission suicide

Faire des économies sur l’AI, c’est un peu comme une mission suicide. Même si cette assurance a complètement dérapé en accumulant 15 milliards de dettes, il n’est pas simple de proposer des coupes qui touchent les handicapés. C’est aussi impopulaire que de vouloir rogner le salaire des pompiers ou des infirmières.


Le Conseil fédéral et Alain Berset l’ont compris. Ils ont révisé à la baisse les coupes drastiques qu’ils avaient envisagées au début pour se rabattre sur un objectif très modeste. Et ils ont réussi à embarquer le parti pivot, le PDC, dans la manœuvre.

Du coup, la perspective d’un référendum des associations de handicapés, qui ont fait un lobbying d’enfer au parlement avec défilé de chaises roulantes aux pas perdus, s’éloigne. Hier soir, la Conférence des organisations faîtières de l’aide privée aux personnes handicapées se disait «prudemment optimiste». Elle attend effectivement de savoir si le Conseil des Etats ira dans le même sens que le National.

Pour Alain Berset, même s’il n’a pas gagné à tous les coups hier, c’est une victoire d’étape et un soulagement. La gauche, si elle l’avait voulu, aurait pu torpiller de concert avec l’UDC la réforme de l’AI au vote final. Mais, dans ce cas, le conseiller fédéral PS se serait retrouvé devant un champ de ruines: un Managed Care enterré, une révision AI plombée et des réformes futures sur l’AVS et le 2e pilier totalement compromises.

La droite UDC et PLR rumine son échec. Elle a perdu hier mais elle n’a pas dit son dernier mot. Car, en réduisant les coupes sur l’AI, on reporte l’assainissement et le désendettement de cette assurance de plusieurs années, sans doute au-delà de 2030. Que se passera-t-il si la conjoncture se détériore rapidement? Il faudra prendre des mesures à la hache. Et là, la droite aura beau jeu de dire que le Conseil fédéral, la gauche et le PDC ont péché par optimisme pour rester populaires.

10:59 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous voulez bien nous dire qui détient les créances de cette dette monstrueuse.....afin d'être complet et surtout honnête!

Écrit par : Corélande | 17/12/2012

Les commentaires sont fermés.