22/10/2012

L'erreur de trop du chef des espions suisses

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Alors que le Service de renseignement de la Confédération (SRC) est plongé dans la tourmente suite à un vol massif de données sensibles, son chef, Markus Seiler, brigue tranquillement un poste à l’exécutif de la commune bernoise de Spiez.

Lire la suite

12:57 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer | |  Facebook | | | |