18/06/2010

Affaire Kadhafi: mais ils sont fous ces Helvètes!

Max Göldi, le dernier otage suisse en Libye, est rentré au pays. Désormais, plus de retenue, c’est feu à volonté. Les règlements de comptes politiques en Suisse ont commencé. Pourquoi? Parce que l’affaire Kadhafi se termine par une facture salée. Et là on ne parle pas seulement de la caution de 1,5 million d’euros versée sur un compte bloqué par le Conseil fédéral. Pour amadouer la Libye, notre pays a dû faire des excuses multiples et variées, accepter la tenue d’un tribunal arbitral qui passera à la loupe le travail de la justice et de la police genevoise et le plus grave, avoir dû céder à un pays étranger qui retenait en otage des citoyens suisses.

Il faut donc trouver des coupables pour cette pénible affaire. Et les boucs émissaires ne manquent pas ces temps-ci.

Lire la suite

09:56 Publié dans politique suisse | Tags : kadhafi, göldi, conseil fédéral, démocratie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |